Accueil   

Peillac aujourd'hui - Peillac hier

la rue de la mairie

( cliquez sur la photo)


la mairie de Peillac

rue de la mairie

 

la rue principale

rue principale de Peillac

 


 

Get the Flash Player to see this player.
Flash Image Rotator Module by Joomlashack.
Image 1 Title
Image 2 Title
Image 3 Title
Image 4 Title
Image 5 Title

Bienvenue sur le site officiel de la commune de Peillac, porte orientale des landes de Lanvaux !

Derniers articles
MOIS DU FILM DOCUMENTAIRE Version imprimable Suggérer par mail

Cette année encore, la médiathèque Le Grand Logis, PEILLAC participe au Mois du Film Documentaire.

Jeudi 12 novembre à 20h30: L'or rouge, la bataille du sang de Philippe Baron et Mirabelle Fréville

l or rouge .jpgJuin 1944. Les armées alliées débarquent en Normandie. Dans les soutes et les frigos des cargos : des dizaines de milliers de litres de sang humain. L'incroyable armada est aussi la plus grande opération de transfusion sanguine de l'Histoire. Pour la première fois, une extraordinaire chaîne logistique permet à des centaines de milliers de dons de sang effectués à New York et Londres d'être transfusés une semaine plus tard à des soldats anglo-saxons sur des plages normandes. 

Au sein de l'armée américaine, le médecin militaire Herbert Stern participe au débarquement. À travers le parcours de ce quadragénaire américain d'origine allemande, ce film retrace l'histoire de la transfusion sanguine. Stern a vécu les extraordinaires progrès scientifiques de l'entre-deux-guerres et s'est frotté aux blocages psychologiques associés au sang. Chez les Américains comme chez les Allemands, la conviction que le sang est lié à la race est largement partagée. Sur le front de Normandie, tandis que de nombreux nazis préfèrent mourir plutôt que d'accepter la transfusion d'un sang « impur », l'armée américaine se refuse à mélanger le sang des noirs et celui des blancs.

 

Jeudi 26 novembre à 20h30: Spartacus & Cassandra de Ioanis Nuguet

spartacus .jpgSpartacus, jeune Rrom de 13 ans et sa soeur Cassandra, 10 ans sont recueillis dans le chapiteau-squat de Camille, une drôle de fée trapéziste qui prend soin d’eux, leur offre un toit et leur montre le chemin de l’école. Mais le cœur des enfants est déchiré entre l’avenir qui s’offre à eux… Et leurs parents qui vivent encore dans la rue.

oanis Nuguet a passé trois ans auprès des Rroms de Seine-Saint-Denis. A la froide observation de leur vie, le jeune cinéaste préfère un film documentaire à « hauteur d’enfants », constitué de la somme de leurs regards, sentiments, pensées… Son cinéma direct en plans séquences s’ouvre à la fantaisie, à la musique, au Super 8, aux photos et animations, libre comme le slam de Spartacus. L’histoire de deux enfants qui, au bout de l’engrenage judiciaire, comprennent qu’à défaut de pouvoir sauver leurs parents, ils peuvent décider de se sauver eux-mêmes. Cruel dilemme pour ces petits héros dignes des frères Grimm, qui vont apprendre ce qu’il en coûte de prendre leur destin en main, et d’abandonner leurs parents au bord du chemin… Ioanis Nuguet compose avec empathie un « conte documentaire » à la fois tendre et rude, réaliste et poétique. Où dépassant la fonction de sujets-témoins de l’enfance rrom, Spartacus et Cassandra nous offrent la possibilité d’expérimenter l’absolue singularité de leur vie. Et de devenir les témoins de leur combat pour trouver une place dans ce monde qui souvent les rejette, pour rompre avec cette fatalité qui voudrait qu’ils n’aient d’autre existence que celle qu’on leur réserve, à la lisière de la société. Etre enfant, comme leur dit Camille, c’est continuer de rêver à une vie meilleure.

Médiathèque Le Grand Logis, PEILLAC

Tout public - 2€

 

 

 
< Précédent   Suivant >