Accueil arrow Vie municipale arrow Lettre aux maires des communes membres de la CCPR   
Mairie
Le mot du Maire Le mot du Maire
Equipe municipale Equipe municipale
Contact et horaires Contact et horaires
Bulletins municipaux Bulletins municipaux
Les courriers du Maire Les courriers du Maire
urbaplu
Infos pratiques
L'éducation L'éducation
La santé La santé
Les tarifs communaux Les tarifs communaux
Services à la personne Services à la personne
Marchés publics Marchés publics
Réservations de salles Réservations de salles
Liens
e-administration e-administration
Sites amis Sites amis
Lettre aux maires des communes membres de la CCPR Version imprimable Suggérer par mail
Index de l'article
Lettre aux maires des communes membres de la CCPR
Page 2
Page 3
Page 4
Page 5

Mesdames, Messieurs les maires. 

Par ce courrier, je viens vers vous, au terme de 25 ans de mandat de maire de Peillac et de 6 ans de vice-présidence en charge de la natation et des sports de plein air et pleine nature de la Communauté de Communes du Pays de Redon (CCPR), pour plaider en faveur de la réhabilitation du bassin de natation de plein air de Peillac -une des 3 piscines de la CCPR- qu' exigent  l' Agence Régionale de Santé de Bretagne (ARSB)  et la législation pour  l'accès à tous des équipements publics. Ce plaidoyer de dernière minute tient au fait que l' ARSB a fait savoir ces derniers jours  à la CCPR qu' elle serait d'accord pour autoriser une ouverture de cette piscine en 2014 sous réserve que notre communauté s'engage  à faire les travaux de mise aux normes de celle ci en 2015 et inscrive dans le budget primitif de cette année des crédits de maîtrise d'oeuvre.

Il ne s'agit pas pour moi bien entendu de défendre obstinément mon pré carré ou de vouloir  faire pleurer dans les chaumières-ce n' est pas le style des «Glorieux» de Peillac! mais plutôt d'attirer l'attention des délégués de la Communauté de communes  sur les conséquences  que pourrait engendrer la fermeture de cet équipement. Et cela, tant en termes de solidarité et de cohérence territoriales,  au sein de notre collectivité,  entre petites et grandes communes, communes de l'agglomération et communes excentrées, que des priorités à donner  aux  localisations et à la nature des investissements communautaires sur l'aire de la CCPR., ainsi qu' aux services à rendre à la population, voire  aux visiteurs,  dans ses champs  actuels de compétences. Je rappelle, en premier lieu, que ce bassin de plein air a été transféré en Janvier 1997 à la Communauté de communes, en même temps que la piscine de Redon,  quasiment dès la naissance de notre communauté en 1996, avec la prise de la compétence piscines. Dans ce cadre,  et après plus de 20 ans de bons et loyaux services, elle a  été réhabilitée en 1998 par la CCPR, avec notamment le changement des panneaux solaires et de la filtration. Cela a permis d'accueillir les enfants de proximité de la CCPR pour l' apprentissage de la natation en période scolaire (canton d'Allaire) mais aussi ceux des communes des Fougerêts et Saint-Martin/Oust de 1998 à 2001.


 
< Précédent   Suivant >