Accueil arrow Le village arrow Histoire   
Peillac
Situation géographique Situation géographique
Bref historique Bref historique
La BD de Peillac La BD de Peillac
Plan de la Commune Plan de la Commune
Vie associative
Histoire et histoires
Evènements Evènements
Personnalités Personnalités
Patrimoine Patrimoine
Les services
Artisanat Artisanat
Bars - Restaurants Bars - Restaurants
Commerces Commerces
Santé Santé
Histoire
Le Pont d'Oust Version imprimable Suggérer par mail

Une histoire de pont et de port

L'appellation Pont d'Oust, donnée au pont qui enjambe la deuxième rivière de Bretagne, rappelle le rôle ancien de ce site pour la circulation nord-sud en Haute-Bretagne, en coordina­tion avec celui du pont d'Arz, toujours sur Peillac, et celui de Rieux sur la Vilaine.

file_007-hdr.jpg

 

 

Lire la suite...
 
le moulin du Cormier Version imprimable Suggérer par mail
Le moulin du Cormier

En 1789, à la veille de la révolution, la paroisse de Peillac possède sur son territoire quatre moulins à vents : deux situés au nord de la route de Saint Gravé (le moulin de Villeneuve et du Cormier), et deux au sud de la route de Redon (le moulin de la Gras et de Saint Julien).

Aujourd'hui, seul subsiste celui du Cormier.

Lire la suite...
 
Monseigneur Trégaro Version imprimable Suggérer par mail

Monseigneur Trégaro (1824-1897)

  • Enfant de Peillac.
  • Prêtre du Diocèse de Vannes
  • Evêque de Séez


par l'abbé Joseph Voisin

Lire la suite...
 
La chapelle de la congrégation Version imprimable Suggérer par mail

L'ancienne école des filles se transforme en chapelle

Le 15 octobre 1874, Monsieur l’abbé Michelot (sept 1874-sept 1876) arrivait comme recteur de Peillac. Les congréganistes de la Sainte Vierge élurent cette année comme préfet : Françoise Herve.

On se plaignait de n’avoir pas de local pour les réunions, mais comme des écoles venaient d’être construite l’appartement qui servait de classe aux petites filles maison des soeurs se trouva libre et les congréganistes se cotisèrent pour transformer l'appartement en chapelle. (Arch.'Cong.)

 

A la date du 2 Juillet 1876 on trouve cette délibération : Monsieur le Recteur demande l’autorisation d'utiliser les vieilles poutres coupées dans la nef de l'église pour faire construire un petit autel et un tabernacle dans l'ancienne classe des sœurs devant servir de chapelle provisoire de la congrégation. Le Conseil paroissial n'a eu qu'une voix pour accorder cette demande."(Arch. Fab.)

 

Lire la suite...
 
Déja Glorieux Version imprimable Suggérer par mail

Séance extraordinaire du conseil municipal du 19 juillet 1863.

Suite à un courrier de M.l'Inspecteur des Postes, dans lequel il exprime le désir d'être renseigné par le conseil municipal de Peillac, au sujet d'un projet de création, dans un temps plus ou moins éloigné, d'une distribution de poste (bureau de poste) à Saint Jacut les Pins. par l'intermédiaire de son Maire, Jean Louis Boissel du Prestable, le conseil municipal délibére et répond à M.l'inspecteur des Postes.

 

 

Lire la suite...
 
<< Début < Précédente 1 2 Suivante > Fin >>

Résultats 1 - 9 sur 16